dimanche 7 mai 2017

La confrérie de la dague noire, tome 6 : L'amant consacré

Titre: La confrérie de la dague noire, tome 6 : L'amant consacré
Auteur: J R Ward
Edition: Milady (je l'ai lu en ebook)
Pages: 615
Prix: 9€

Résumé:
Loyal à la Confrérie, Fhurie s'est sacrifié pour le bien de l'espèce. En tant que Primâle des Élues, il est obligé d'engendrer les fils et les filles qui garantiront la survie de leurs traditions. Cormia, sa première compagne, ne veut pas seulement conquérir son corps, mais aussi son cœur. Mais Fhurie ne s'est jamais autorisé à connaître le plaisir ou la joie. Alors que la guerre contre la Société des éradiqueurs se fait plus effroyable, et que la tragédie pèse sur la demeure de la Confrérie, Fhurie doit choisir entre le devoir et l'amour... Livraddict


Mon avis: Spoiler

Fhurie est un personnage qui ne m’intéressait pas beaucoup dans les tomes précédents. Et je dois dire que son passé reste assez flou même une fois ce roman terminé. On apprend qu'il a recherché son frère pendant de longues années mais à part sa... pas grand chose de palpitant.
Cormia qui est l’Élue choisi pour le Primâle dans le tome 5, est un personnage attachant mais parfois un peu buté. Les moments où elle découvrir des choses qui pour nous sont complètement ordinaires est assez marrant, comme quand John lui montre le jardin pour la première fois.
Leur relation amoureuse est assez décevante car très longue à se mettre en place.

En ce qui concerne les autres personnages, j'ai été ravis d'en retrouver et puis d'autres toujours pas.
C'est le cas de Vhen, son personnage ne m’intéresse pas du tout et pourtant c'est le personnage principal du tome suivant.

John est au contraire, un personnage qui donne envie de suivre encore plus, son caractère et sa façon de pensée laissent à présager un bon roman quand ce sera lui au centre de l'attention.

Et puis Blay et Vhif, les deux potes (voir un peu plus) ils sont des caractères très différents même s'ils se complètent bien. J'ai vraiment hâte de les voir plus souvent et de connaitre leurs histoires.

Par contre, les passages sur les éradiqueurs ne me plaisent toujours pas. J'ai beaucoup de mal à m'intéresser à eux. Surtout que dans ce tome, il y a un nouveau eradiqueur (fils de l'Oméga) pour le moins surprenant.

En conclusion: Un tome que j'ai moins aimé que les précédents mais avec des personnages secondaires toujours plus intéressants.

Citation:
"Je t'aime à jamais" n'avait pas toujours besoin d'être prononcé pour être entendu.
Note: 15/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire